Stratégies tarifaires: Comment facturer votre produit ou service

Choisir une stratégie tarifaire pour votre produit peut être intimidant, car il y a beaucoup de choses à prendre en compte. C’est aussi l’un des facteurs clés pour la réussite de votre entreprise. Une tarification correcte de votre produit peut améliorer vos ventes et créer les bases d’une entreprise prospère. Le contraire vous causerait des problèmes que vous pourriez ne jamais surmonter. Alors, il va falloir choisir une stratégie de tarification idéale. Aussi, pour réussir, vos prix doivent être compétitifs tout en vous permettant de réaliser un bénéfice raisonnable. Comment donc facturer votre produit de sorte à satisfaire les consomateurs et vous-même?

Fondamentalement, les prix sont définis à travers un processus de calcul de vos coûts consistant à estimer les avantages clients; et à comparer vos produits, services et prix à ceux similaires aux vôtres sur le marché.

4 stratégies de tarification pour bien facturer votre produit

La stratégie de tarification que vous définissez dans votre plan de marketing devrait tenir compte des aspects ci-dessous.

Les coûts

Beaucoup d’entrepreneurs se contentent juste de fixer un prix qui leur semble idéal, sans au préalable s’assurer que le prix en question couvrira leurs dépenses et sera rentable. Ce n’est pas du tout une bonne approche. Parce que si votre prix ne couvre pas les dépenses, vous allez tourner à perte.

La première chose à faire et la plus évidente pour facturer votre produit est d’additionner les dépenses associées à l’approvisionnement de ce produit; y compris les dépenses (ou coûts) directes et indirectes.

Les coûts directs sont des dépenses directement liées à la production d’un produit. Si vous êtes revendeurs par exemple, vos coûts directs seront certainement: le prix d’achat de votre marchandise, les frais de transport et le coût des efforts marketing. Cependant, si vous êtes fabricant, les coûts des matières premieres, d’assemblage, de la main d’oeuvre, de marketing et de transport feront partie de vos coûts directs.

Par contre, les coûts (ou dépenses) indirects ne sont pas directement liés au produit que vous vendez. Les aspects comme l’assurance, la sécurité, les frais bancaires, l’électricité, les factures de téléphone, le loyer, etc. sont classés comme des coûts indirects.

Calcul des coûts

Pour calculer vos coûts pour une catégorie particulière de produit:

  1. Additionnez d’abord toutes les dépenses directes associées à ce produit particulier pour une durée spécifique, comme un mois… Et, divisez le résultat par le nombre total d’unités produites ou approvisionnées au cours de ladite dite période de temps.
  2. Ensuite, additionnez, pour le cours dune periode (par exemple: un mois) toutes les dépenses indirectes et divisez le résultat par le nombre des groupes ou catégories de produits et services que vous vendez. Le cas par exemple d’une boutique vendant différents types, marques, modèles et éditions de téléphones… Maintenant, divisez le résultat par le nombre total d’unités par catégorie.
  3. Enfin, additionnez les résultats finaux de 1 et 2 ci-dessus. Tel est le coût moyen de votre produit.

Une fois le coût moyen par produit calculé, on sait précisément combien faut-il pour couvrir toutes vos dépenses.

Calcul du prix de vente

Bien sûr, votre objectif n’est pas juste d’atteindre le seuil de rentabilité… Au contraire, vous voulez faire des profits. Pour ce faire, en général, l’on établit un pourcentage de profits…

Mais, quel pourcentage de profit devriez-vous viser?

Le pourcentage cible (dénommé marge beneficiaire brut) varie en fonction du type d’entreprise. Par exemple, les fabricants et les détaillants ciblent souvent 50%, tandis que les distributeurs visent quelque chose autour de 30%.

Mais vous devez faire excessivement attention en établissant vos pourcentages.

Pour établir votre prix de vente (PV), suivez la formule: PV= Coût + (Coût + Marge brut)

Les clients

Vous pouvez facturer votre produit comme vous voulez; mais pour chaque produit, il y a une limite à ce que le consommateur est prêt à payer. Votre stratégie tarifaire doit tenir compte de ce seuil de consommation.

C’est pourquoi une étude de marché est nécessaire à tous les coups. En étudiant le comportement, les goûts, les préférences, le mode de vie, les niveaux de revenu, etc., de vos clients cibles, vous obtiendrez beaucoup d’informations qui vous aideront à bien facturer votre produit ou service.

  • Alors, sont-ils des chasseurs de prix, toujours entrain de négocier le prix le plus bas?
  • Est-ce qu’ils valorisent la commodité par rapport à la consommation de masse?
  • Ou encore, sont-ils des clients soucieux de la qualité?

Valeur aux clients

Plus la valeur que les clients accordent à votre produit est élevée, plus susceptibles sont-ils à payer une somme élevée. C’est une loi naturelle et un fait du comportement humain.

Cependant, pour réussir avec cette stratégie, vous devez:

  • D’abord savoir ce que la valeur signifie pour les clients qui achèteront votre produit.
  • Ensuite, cibler précisément les personnes qui valorisent votre produit. Le ciblage précis est très important pour que cette stratégie fonctionne.

Les entreprises dans les secteurs luxe, mode, santé, conseil, etc. utilisent généralement cette stratégie tarifaire avec beaucoup de succès.

La concurrence

Rappelez-vous toujours que vous n’êtes pas seul sur le marché. Les autres entreprises chercheront des moyens pour attirer vos clients; et les prix sont souvent l’arme favorite. Si vous êtes la seule entreprise à vendre un produit particulier, vous pouvez définir le prix que vous voulez. Et tant que votre produit est précieux et que le prix est raisonnable, les gens continueront d’achèter.

Cependant, une fois que vous avez une concurrence qui veut attirer les mêmes clients que vous, le prix devient un grand facteur d’influence.

Ne faites donc pas l’erreur d’ignorer les prix de vos concurrents.

  • Comment vos concurrents évaluent-ils leurs produits?
  • Votre produit a-t-il la même valeur perçue que le vôtre?
  • Comment les clients comparent-ils les produits?

Si votre produit offre clairement plus de valeur, un prix plus élevé aidera à indiquer à votre marché que c’est un produit supérieur. Si le produit de la concurrence s’avère plus précieux, essayez de comparer votre produit juste en dessous du leur; comme une option moins chère, mais de haute qualité.

Lire aussi: Stratégies de fixaxion de prix.

Laisser un commentaire