Devrais-je abandonner les études pour entreprendre?

La vie estudiantine est une période d’impressionnantes activités intellectuelles et sociales au cours de laquelle les jeunes développent beaucoup de projets académiques. Un bon nombres de projets développés pendant cette période peuvent donner naissance à des entreprises très rentables.

Et, de nombreux étudiants se retrouvent, à un moment, dans l’impasse ne sachant pas vraiment s’il faut suivre cette idée, démarrer une entreprise autour, ou bien poursuivre simplement leurs études. «Devrais-je abandonner les études pour entreprendre?» est une question qui revient souvent dans les milieux des étudiants.

La confusion est encore plus vive avec l’internet, les réseaux sociaux et les émissions de télévisions qui font tout le temps des scoops sur des personnalités comme Steve Jobs, Mark Zuckerberg et Bill Gates qui n’ont pas terminé leurs études, mais ont créé des entreprises parmi les plus prospères de la planète: respectivement Apple, Facebook et Microsoft.

Lire aussi: Créer une entreprise sur les bancs de l’école.

En Afrique, particulièrement, la confusion est permanente à cause des taux élevés de diplômés qui attendent des années avant de trouver un emploi. Les jeunes étudiants sur le continent (et ailleurs d’ailleurs) se penchent de plus en plus vers l’entrepreneuriat avant la fin de leurs études. La grande question est: devraient-ils? Parce qu’au même moment, nombreux de ces projets ne durent pas longtemps. Je dirais que ça dépend d’individus. Je pense aussi que la vraie question serait de savoir si un diplôme universitaire peut donner les outils nécessaires pour réussir en tant qu’entrepreneur.

Pas nécessaire d’abandonner vos études pour entreprendre

Les études constituent une voie éprouvée vers de nombreuses opportunités. L’expérience universitaire garantit aux étudiants qui sont des entrepreneurs potentiels:

  • Le capital intellectuel conduisant vers la réussite. Bien que vous ne pourrez pas apprendre tout ce dont vous avez besoin pour devenir un bon entrepreneur à l’école ou dans un livre, certaines notions de base sur les affaires, comme la vente et la négociation sont enseignées dans certains programmes universitaires.
  • Un diplôme qui garantit un emploi au cas où… Les diplômes augmentent la probabilité d’un meilleur salaire et une source de revenu stable faisant d’un entrepreneur potentiel plus attractif pour les banques, les sociétés de capital risque ou des anges investisseurs. D’autre part, avec un diplôme, en particulier dans le domaine de l’entreprise que vous voulez démarrer, peut offrir un haut niveau de crédibilité parce qu’ayant plus de connaissances de votre industrie.
  • Un réseau d’étudiants et de professeurs qui peuvent être utiles au moment de créer une entreprise. Ce sont de potentiels partenaires, investisseurs, ou même mentors; des personnes qui sont en mesure de vous aider dans votre projet d’entreprise.
  • Elle développe les compétences analytiques en développant l’esprit critique et l’objectivité, et ouvre les yeux à de nouvelles idées. L’esprit critique, en particulier, permet d’examiner attentivement une idée avant d’engager un business autour.
  • Améliorer la confiance et transformer les perspectives.

La combinaison de l’éducation, l’intelligence naturelle, le travail et la volonté de réussir constitue, à la fois, une arme et un outil associée avec une idée d’entreprise gagnante.

Vous devriez peut-être abandonner les études pour entreprendre

Abandonner les études pour entreprendre a ses propres avantages. Commencer une entreprise à un âge précoce vous donne clairement un avantage sur les étudiants qui poursuivent l’obtention du diplôme (avant de démarrer une entreprise) en termes d’expérience. Pendant que vos pairs vont à l’université, vous êtes déjà sur le terrain, et, au moment où ils terminent leurs études, vous avez déjà 3 à 5 ans d’expérience.

Vous marchandez, vous participez à des conférences au sujet de votre industrie, vous rencontrez des gens qui exercent dans l’industrie que vous visez, vous pouvez surtout trouver un emploi, apprendre sur le terrain et acquérir de l’expérience et des moyens financiers pour commencer une entreprise plus tard. Et, si vous apprenez vite et démarrez une entreprise pendant ce temps, vous serez probablement quelques années en avance sur  vos pairs (même sans un diplôme).

Lire aussi: Etudes ou entrepreneuriat, quoi choisir?

De nombreux entrepreneurs prospères disent ne jamais appliquer les connaissances acquises à l’école dans les affaires; que l’école et l’entrepreneuriat sont deux choses différentes. Pour eux, courir pour un diplôme universitaire est une perte de temps lorsque l’on a un projet d’entreprise; que l’expérience sur le terrain est la meilleure façon d’apprendre, en un laps de temps, beaucoup de choses différentes.

Rien ne garantit la réussite

Mais rien… Ni abandonner les études pour entreprendre, ni poursuivre ses études pour un diplôme, rien ne vous garantit une carrière d’entrepreneur réussi. Quel que soit le chemin que vous prenez, ils sont tout aussi difficiles l’un que l’autre. Et, c’est la manière dont vous faites face aux problèmes qui déterminera votre avenir.

Il est important de noter qu’il y a bien plus que la volonté d’entreprendre derrière le succès de Steve Jobs, Mark Zuckerberg et Bill Gates: ce sont des bosseurs qui ont un sens judicieux des affaires, l’intelligence prodigieuse, les parents privilégiés et qui jouissent d’autres facteurs qui ont favorisé leur succès. Et que de nombreux individus qui s’aventurent à abandonner les études pour entreprendre essuient des échecs dont personne ne fait mention. Cette réalité est aussi d’actualité pour la catégorie de ceux qui terminent leurs études avant de s’engager à entreprendre.

Le fait est que l’entrepreneuriat exige une certaine disposition naturelle (et qui peut s’acquérir avec la volonté) qui vous permet de gérer les gens, respecter les délais, attirer les clients, gérer l’entreprise, etc.

Les fausses rumeurs

Il n’ y a pas que les gens qui osent abandonner les études pour entreprendre qui réussissent dans les affaires. En effet, une étude mener aux USA l’an dernier montre que sur 400 entrepreneurs réussis, 63 seulement n’avaient pas terminé leurs études. Ce qui signifie que 337 d’entre eux avaient poursuivi leurs études jusqu’au bout.

Le problème est que les 337 ne reçoivent pas la même attention que les 63. On pense que ceux qui ne disposent pas d’un diplôme d’études universitaires sont plus intelligents que ceux qui en ont parce qu’ils ont appris tout cela par eux-mêmes. Pourtant, comme vous voyez, il y a plus de réussites en entreprises parmi les gens qui finissent leurs études.

Comment savoir si vous devriez abandonner les études pour entreprendre?

Si vous êtes à l’université ou si vous prévoyez d’y aller pour l’une des raisons ci-dessous (ou une combinaison), alors vous feriez mieux de re-considérer votre plan:

  • Vous n’y êtes pas vraiment par votre propre volonté (Exemple: juste parce que vos parents le voulaient).
  • Vous y êtes juste pour gagner le respect dans la société, les amis et la famille.
  • Vous y êtes juste en cas de…
  • Vous ne prévoyez pas utiliser votre diplôme.
  • L’éducation que vous recevez ne vous profite pas. Cela se produit généralement quand on pense que la qualité ou l’objet recherché peut s’apprendre en autodidacte. Par exemple, Mark Zuckerberg et Bill Gates (par exemple) travaillaient déjà sur leurs entreprises avant d’entrer à l’université. L’université ne pourrait pas leur enseigner ce qu’ils recherchaient. Tous les deux étaient assez jeunes pour revenir à l’école si leur entreprise échouait.

Les personnes qui réussissent après l’abandon de l’université ont besoin d’un certain nombre de choses: La ténacité, la connaissance de soi, la confiance en soi, et, par dessus tout, ne pas se soucier de ce que pensent les autres.

En définitive, être fatigué d’étudier ou avoir une idée d’entreprise potentiellement rentable ne suffit pas pour abandonner les études pour entreprendre. Il faut un certain niveau de détermination.

C’est seulement quand vous aurez atteint ce niveau de détermination que vous pourrez quitter l’université et réussir sans diplômes universitaires. Si vous ne disposez pas de ce niveau de détermination, alors il est préférable de rester en toute sécurité à l’université. Après tout, tout le monde n’est pas né pour être un entrepreneur. Mais si vous avez ce type de détermination, alors allez-y. Et vous serez fortement récompensés.

Laisser un commentaire