Le Web, comment ça marche

En termes simples, le World Wide Web (représenté par: www) ou Web, (en court), ou encore toile, est l’ensemble des documents interconnectés les uns aux autres, et accessibles sur Internet. C’est une des méthodes parmi bien d’autres que nous exploitons pour surfer sur Internet. Souvent utilisé en lieu et place de Internet, il représente cependant un ensemble de technologies tout à fait différentes. Les différences entre les deux concepts ont été ressorties dans notre document: Internet Vs Web. Nous nous attardons dans ce document à expliquer les differents composants qui nous aident à explorer le web et visiter les sites web.

Petite histoire du Web

L’histoire du Web remonte à la fin des années 80, début 90. A l’époque, Internet était déjà disponible depuis un peu plus de trente ans. Cependant, les ordinateurs avaient encore beaucoup de problème à communiquer entre eux. Précisément, pour rendre certaines informations publiques et partager les données.
C’est l’informaticien anglais Tim Berners-Lee qui proposa une solution à cette difficulté. Son idée était de mettre en place un système qui permettrait aux chercheurs du centre de recherche (CERN) de communiquer plus facilement via un seul réseau d’information.
Donc, en pratique, il voulait créer un système de programmes informatiques d’hypertexte (document contenant des liens [hyperliens] conduisant vers d’autres documents). Un de ces programmes informatiques, dénommé http est ainsi devenu le socle même du World Wide Web.
Cependant, le Web, ce n’est pas que le http. C’est aussi le html, l’url et bien d’autres programmes informatiques que nous allons aborder ici.

Concepts à la base du World Wide Web

HTTP

Le programme informatique http a été conçu comme un programme de transfert de données. C’est donc un protocole. D’ailleurs, http veut littéralement dire: protocole de transfert hypertexte.
L’objectif du http est donc le transfert des documents conçus selon les règles  hypertexte d’un ordinateur à un autre. Ce programme fonctionne comme un protocole de demande-réponse dans le modèle informatique client-serveur.
En fait, il définit simplement comment d’une part, un ordinateur client demande des informations à un serveur. Et d’autre part, comment le serveur donne au client l’information demandée.
Cette conversation peut suivre plusieurs méthodes définies par http. Cependant la méthode la plus usuelle est celle dénommée GET (donner). Suivant cette méthode, la conversation entre l’ordinateur client et l’ordinateur serveur se résume simplement en:

Client: Pouvez-vous me donner le fichier zyv?
Serveur: Oui, bien sûr; le voici.
Client: Merci.

Cependant, le serveur, peut ne pas trouver l’information demandée et, par conséquent, renvoyer au client un message d’erreur. Mais, aussi simple que cela peut paraître dans notre langage humain, voici comment cette conversation se présente en réalité:

HTML

Le deuxième programme phare pour faire fonctionner le Web est html. (Rappelons-nous toute l’idée de Berners-Lee tournait autour du partage des documents en hypertextes).
Donc, en dehors du protocole de transfert de fichiers hypertexte (http), notre informaticien conçut aussi un langage de balisage pour conception des documents en hypertexte. Ce langage est le html; le langage principal utilisé pour concevoir les pages Web.
Un fichier html est un texte ordinaire entouré des balises. Les balises sont des annotations contenues entre les crochets fléchés et qui fonctionnent en couple entre balises d’ouverture (<>) et de fermeture (</>).
En d’autres termes, les balises entourent le texte qui s’affichera sur la page Web. Par exemple, la balise de paragraphe a une étiquette d’ouverture (<p>) et une étiquette de fermeture (</p>). Pour écrire un paragraphe, on écrit le texte à afficher sur la page, puis on l’entoure des balises. En voici un exemple:

<p>
  Ce texte est juste une démonstration de comment rédiger un paragraphe ordinaire en html.
  </p>

En pratique, les balises sont des commandes utilisées pour ordonner le formatage, la mise en page et le style d’un document.
Ainsi, par exemple, les balises (<strong>Web</strong>) commandent aux navigateurs de fournir le mot Web en gras. De même, les balises (<title>Wide Web</title>) ordonne au navigateur de fournir l’expression Wide Web comme le titre de la page.
Il n’y a vraiment pas de magie à concevoir une page ou un site Web. Nous avons fourni un document complet tout à usage gratuit sur comment créer une page Web en html. Vous pouvez le consulter ici.

Localisateur Uniforme de Ressource URL

Le Localisateur Uniforme de Ressource (Url) est le troisième concept à la base du Web. C’est le mécanisme utilisé par les navigateurs Web pour récupérer et fournir les ressources publiées sur le Web (pages web, vidéos, images, etc). L’Url est, en d’autres termes, une adresse unique à chaque ressource publiée sur le Web. C’est ce que nous tapons dans notre barre d’adresse pour demander une page Web précise.
Par exemple, l’adresse Web (Url) de cette page que vous lisez est: http://www.afpsolutions.net/le-web-comment-ca-marche
Cet Url (comme la plupart d’autres) contient quatre principaux éléments:

  • http qui indique quel protocole le navigateur doit utiliser pour accéder à la ressource recherchée.
  • Le nom de domaine www.afpsolutions.net qui indique au navigateur le serveur hébergeant la ressource voulue. En fait, le nom de domaine représente l’adresse IP du serveur.  
  • Le port d’accès: souvent invisible (omis) dans la plupart des Urls, le port d’accès par défaut des pages Web est :80. Il indique la porte pour accéder à la ressource voulue.
  • Enfin, le chemin vers le fichier (/le-web-comment-ca-marche/) qui indique le nom du fichier ou une combinaison du dossier contenant le fichier et le nom du fichier lui-même. Par exemple, si notre Url était: http://www.afpsolutions.net/notions-de-base-sur-internet/le-web-comment-ca-marche/, tout le texte après le nom de domaine (/notions-de-base-sur-internet/le-web-comment-ca-marche/) indiquerait le chemin vers le fichier.

Cependant, les Urls sont aussi utilisés pour construire des  hyperliens pour permettre l’interconnexion entre différents fichiers html. Pour cela, un url est attaché à un mot ou groupe de mots de sorte qu’en cliquant sur ce dernier, l’on soit redirigé vers une ressource précise.

Ressources utiles au fonctionnement du Web

En dehors des programmes à sa base, plusieurs ressources sont utiles pour que le World Wide Web fonctionne efficacement. En grande partie, ce sont des programmes (logiciels) installés dans de puissants ordinateurs qu’on appelle serveurs. Dans cette section nous expliquons les différentes ressources utiles au fonctionnement du Web.

Serveur Web

Le Web, c’est aussi les serveurs Web. Un serveur Web est un ordinateur sur lequel est installé le logiciel qu’on appelle serveur http. C’est donc ce logiciel qui fait tout le travail du serveur.

Ainsi donc, les serveurs web sont compatibles au langage html et capables d’exécuter les raquêtes http afin de fournir des ressources à d’autres ordinateurs qu’on appelle clients.

Le rôle des serveurs Web est juste de servir les fichiers html (pages Web). Par conséquent, ils servent aussi à stocker les pages Web. Par exemple, cet article que vous lisez vous a été fourni par un serveur Web qui héberge notre site Web.

Vous comprenez donc qu’après avoir créé un fichier html, il est nécessaire de le télécharger sur un serveur Web, si vous souhaitez rendre ce fichier public sur Internet. Souvent en le faisant héberger (louer un espace dans un serveur auprès d’une compagnie d’hébergement).

Pour en savoir plus sur les serveurs, lisez notre document sur comment fonctionnent les serveurs Web.

Navigateur Web

Un navigateur Web est un programme informatique (logiciel) capable de communiquer avec les serveurs web, de lire et interpréter les fichiers html et de les fournir à l’internaute. Cest donc l’intermédiaire entre l’ordinateur qui demande une information et le serveur Web qui détient l’information en question.

Pour accéder à cet article que vous lisez, vous avez, peut être sans le savoir, utilisé un navigateur Web. Ce pourrait être Internet Explorer, Chrome, Firefox, Safari ou Opéra. Ou bien, si vous êtes sur smartphone ou tablette, vous utilisez peut-être un navigateur pour Android ou iPhone, Opera Mini ou Opera Mobile, le navigateur UC ou même Chrome. Le fait est que ces logiciels jouent un rôle capital dans notre expérience avec le web.

Lorsque nous tapons le nom d’une ressource dans la barre de recherche d’un navigateur Web, son logiciel accompli plusieurs tâches. D’abord il communique avec les serveurs de nom de domaine qui lui accordent l’adresse IP du serveur web hébergeant la ressource désirée.

Ensuite, le navigateur envoie une requête http à l’adresse IP du serveur Web indiqué. Celui-ci fourni au navigateur Web le fichier html de la ressource demandée. Le navigateur lit et interprète le fichier, pour enfin afficher la page Web représentant le fichier reçu (ressource demandée).

Internet

L’usage de ces deux ressources (serveur et navigateur Web), formant ainsi le modèle serveur-client, est intrinsèque au fonctionnement du Web. Cependant, ce ne sont pas les seules infrastructures nécessaires.

En effet, lorsque nous recevons une page Web dans botre ordinateur, il y a un grand mécanisme mis en jeu. Ce mécanisme se nomme Internet. Comprendre comment Internet fonctionne serait intéressant si vous souhaitez comprendre tout le processus de diffusion de pages web dans son ensemble.

Avez-vous trouvé l’article édifiant? Avez-vous des questions ou un sujet que vous souhaiteriez que nous abordons? Laissez un commentaire ci-dessous, aimez et partagez.

Laisser un commentaire