Gagnants des Concours de Projets d’Entreprise en Afrique 2015

Tout au long de l’année je vous ai bourré les oreilles avec mes annonces sur les compétitions d’entreprise en Afrique, dans le but que nous aussi faisions partie des gagnants des concours de projets d’entreprise en Afrique. La plupart de ces complétions ont primé, courant Octobre et Novembre, les heureux entrepreneurs vainqueurs des prix allant jusqu’à $100.000 dollars. J’ai pensé utile de faire un tour de ces compétitions et d’en présenter les résultats ici. L’année 2015 a été marquée par une croissance de près de 10% de participation aux différentes compétitions d’affaires concernant l’Afrique. De plus en plus de jeunes sont informés et tentent leur chance. Cependant, la participation  des jeunes francophones demeure très basse.

A la découverte des gagnants des concours de projets d’entreprise en Afrique 2015.

Dans cet article je présente lesheureux vainqueurs de quatre des plus prestigieux concours, à savoir: Le Prix Orange de l’entrepreneur social africain, le Prix africain de l’innovation, Anzisha Prize et One Africa Award.

Le Prix de l’Innovation en Afrique PIA

 

Le PIA est une initiative de l’African Innovation Foundation (AIF) initiée en 2011. Le PIA honore et encourage les réalisations innovantes qui contribuent au développement de nouveaux produits, à l’augmentation de l’efficacité ou à la réduction des coûts en Afrique. En attribuant plus de 150.000  aux gagnants qui auront des solutions axées sur le marché et susceptibles de générer un développement mené par l’Afrique, le PIA distingue et encourage les efforts des innovateurs et des entrepreneurs et travaille pour renforcer leur visibilité dans les politiques de développement. Les prix sont repartis comme suit: 100.000 dollars au super gagnant, 50.000 dollars aux deux seconds et 5000 dollars aux reste des finalistes. Voici donc les finalistes du PIA 2015:

Grand Prix: Le Marocain Adnane Remmal inventeur d’une alternative aux antibiotiques d’élevage  est le lauréat du premier prix d’une valeur de 100.000 USD. Il s’agit d’une composition brevetée de molécules phénoliques naturelles ayant des propriétés antimicrobiennes et qui peut être ajoutée à l’alimentation ou à l’eau d’abreuvement du bétail. Cette formule innovante naturelle réduit les risques sanitaires pour le bétail et l’homme et empêche la transmission à ce dernier de germes multi- résistants et cancérigènes par consommation de la viande, d’œufs et de lait, et ce sans frais supplémentaires pour les éleveurs.

2 eme Prix: Le Kenyan Alex Mwaura Muriu a remporté le deuxième prix d’une valeur de 25.000 USD pour son innovation Farm Capital Africa.  Ce modèle de financement  destiné à l’agro-industrie permet à l’investisseur de partager les bénéfices agricoles avec les agriculteurs. Les agriculteurs à plein temps qui possèdent de petites exploitations sont  identifiés et présélectionnés par cette entreprise qui les aide à mettre au point des projets agricoles de nature à attirer des investisseurs potentiels. C’est une solution viable qui résout l’incapacité des agro-entrepreneurs africains de petite envergure à étendre leurs activités en raison de leurs difficultés à accéder au financement traditionnel (souvent par manque de garantie et d’historique de crédit). Farm Capital Africa fait de l’agriculture une option d’investissement attrayante pour les personnes disposant  d’un excédent de capital et bénéficie à la fois aux agriculteurs et aux investisseurs.

Prix Spécial: La Sud-Africaine Lesley Erica Scott s’est vue décernée 25 000 USD  au titre du Prix Spécial de l’innovation avec le plus grand impact social grâce à son innovation le Smartspot TBcheck. Ce dernier vérifie la précision des machines utilisées dans le diagnostic de la tuberculose et  permet d’évaluer leur fonctionnement optimal. Contrairement à d’autres produits, le TBcheck est d’une utilisation sûre et facile et peut être livré aux laboratoires de manière sûre et économique. Cela facilitera considérablement le diagnostic de la tuberculose et pourrait se révéler particulièrement utile dans la lutte contre l’épidémie de tuberculose en Afrique. Aujourd’hui, la tuberculose constitue l’une des principales causes de décès sur le continent, juste après le VIH et le SIDA.

Prix Orange de l’entrepreneur social en Afrique

 

Le société française de Télécom Orange entend favoriser  l’accès au financement pour les entrepreneurs sociaux en Afrique. Il s’agit d’entrepreneurs qui proposent des produits ou services innovants qui répondent aux besoins sanitaires, agricoles, éducatifs, énergétiques, commerciaux ou industriels des populations locales, et de préférence, en s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication (TIC). Le Groupe soutient les entrepreneurs souhaitant créer leur propre entreprise ainsi que les start-ups déjà matures. Depuis 2011 plusieurs entrepreneurs ont réussi à obtenir des financements pour leur entreprise en Afrique grâce au Prix Orange. Lédition 2015 a été clôturée le 20 Novembre dernier avec la remise des prix à ces différents candidats:

1er prix: La start-up égyptienne Bassita qui a inventé le concept du click-funding. Elle propose à des entreprises de soumettre leur projet social, culturel ou environnemental sur la plateforme Bassita. S’il atteint son objectif de clics sous forme de partages sur les réseaux sociaux, le projet obtient un don de la part d’un sponsor. L’entreprise a emporté 25.000 Euros.

2eme Prix: La start-up solidaire upOwa. L’entreprise camerounaise a développé une solution solaire intelligente visant à offrir de l’électricité de qualité aux zones rurales de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale, non raccordées au réseau électrique. Ce qui lui a valu un prix de 15.000 Euros.
3e prix: L’entreprise malienne myAgro / N’Ga Sene qui a développé une application mobile permettant aux fermiers d’acheter des graines et engrais de qualité et de bénéficier d’une formation agricole. myAgro contribue à optimiser les productions agricoles et à améliorer les conditions de vie des agriculteurs. elle a emporté 10.000 Euros.

Prix Coup de Cœur: Le projet marocain Kezakoo a été plébiscité avec 22.000 votes. Kezakoo est une plateforme de e-learning mettant gratuitement à disposition des internautes des contenus éducatifs (vidéos et documents scolaires) par l’intermédiaire des membres invités à partager leurs propres contenus avec la communauté.

Le Prix Anzisha

 

Le Prix Anzisha est ouvert aux jeunes entrepreneurs qui ont développé et mis en œuvre des solutions innovantes face aux défis sociaux, ou qui ont initiés des entreprises prospères au sein de leurs communautés. Douze finalistes sur l’ensemble du continent africain remportent un voyage d’une semaine en Afrique du Sud tous frais payés afin de prendre part à un atelier et à une conférence sur l’entreprenariat au campus de l’African Leadership Academy située dans la banlieue de Johannesbourg. Les lauréats du grand prix sélectionnés parmi ces finalistes se partagent une récompense de 75.000 $ US. Voici les gagnants de l’édition 2015:

Grand PrixChris Kwekowe est fondateur de Slatecube, une plate-forme d’apprentissage en ligne innovante qu’il a lancé l’an dernier. La start-up permet aux utilisateurs d’étudier à leur convenance via des cours en ligne soit gratuits ou payant. Chris est vainqueur d’un prix de 25.000 dollars.

2 eme Prix: MyAConnect de Fabrice Alomo est une plateforme multitâche web qui vise à ré-imaginer la façon de faire des affaires en Afrique. Elle apporte une solution précise et adéquate aux problèmes rencontrés par les Africains grâce à l’usage des technologies. Il vise à faciliter le commerce en Afrique en apportant de petites entreprises en ligne et en leur permettant de vendre facilement leurs produits ou services aux consommateurs en utilisant des méthodes de paiement innovantes selon les réalités africaines. Fabrice emporte 15.000 dollars.

3 eme PrixEco-Shoes Project de Mabel Suglo est une initiative qui aide les artisans handicapés à créer des chaussures négociables a l’aide de pneus usagés et tissus recyclés. Elle fournit des conseils sur le développement de produits, le mentorat, l’éducation des finances et des affaires, de telle sorte qu’elle fournit une source de subsistance et leur donne la possibilité d’échapper à la pauvreté. L’entreprise utilise les déchets pour créer des objets de valeur et cherche à construire une communauté de consommateurs conscients. Mabel emporte 12.500 dollars.

One Africa Award

One Africa Award reconnais des organisations dont  les efforts de plaidoyerie ont fait leurs preuves au niveau communautaire, national ou régional. Le prix vise à reconnaître, récompenser, et de faire progresser le travail exceptionnel des organisations, fondée par les Africains et basé en Afrique, dédié à aider l’Afrique à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement. Le prix est descerné en reconnaissance aux efforts africains innovantes pour lutter contre la pauvreté. Cette année, SWAGEN est le vainqueur du Prix 100.000 dollars. SWAGEN est un organisme qui utilise les connaissances autochtones à adapter, atténuer et améliorer les politiques environnementales et de développement durable dans les communautés dépendantes des forêts en Ouganda.

Avez-vous aimé cet article?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur WhatsApp

Laissez un commentaire

Articles récents

error: Content is protected !!
Retour haut de page