Comment rentabiliser votre blog au contenu africain

Dans mon article précédent sur le blog, j’énnonçais l’opportunité de générer de l’argent grâce à un blog. Mon prochain article au sujet du blog sera un tutoriel sur comment monter un blog. Mais pour l’instant, je vais aborder l’un des aspects les plus importants, à savoir: rentabiliser votre blog

Même si vous montez un blog juste par passion, celui-ci peut devenir pour vous une grande source de revenus. Cependant, il faut reconnaître que la chose n’est pas aussi facile qu’elle sonne. Je disais déjà dans l’article précédent que je ne croyais pas au gain facile. Il faut donc fournir quelques efforts!

Alors, comment rentabiliser votre blog? J’abord deux aspects importants pour développer ce sujet:

Comment générer du trafic vers votre blog

Trafic est le mot d’ordre ici. Votre blog doit avoir soit une forte audience (25.000 à 30.000 visiteurs par mois) ou une audience fidèle de 700 à 1000 visiteurs par jour. Dans tous les cas, il vous faut susciter du trafic vers votre blog.

Plusieurs procédés peuvent vous aider à susciter du trafic vers votre blog. Mais dans le cadre de cette étude, je vais m’attarder sur les plus utilisés et d’ailleurs les plus productifs.

La niche

Dans le cadre cette étude, le terme niche est utilisé pour désigner le thème général de votre blog.

Il est super important de choisir une niche de  blog qui suscite beaucoup d’intérêt. Évitez donc, par exemple de limiter votre niche dans l’espace et le temps. Par exemple, si votre niche traite du réchauffement planétaire, il est clair que vos articles susciteront un grand trafic. Parce que ce sujet est d’actualité et préoccupe de plus en plus le monde entier. Par contre, si votre niche traite de la sape, faites une observation sur le nombre d’individus qui s’intéressent à ce sujet…

Le Référencement

Le terme référencement désigne l’ensemble des techniques qui permettent d’optimiser la visibilité d’un site Internet. Il s’agit de faire apparaître un site dans les listes de résultats des moteurs de recherche. Le référencement est un aspect clé pour rentabiliser votre blog.

Le fait est que pour retrouver votre blog sur le Web, l’internaute peut taper sur la barre de recherche des navigateurs le nom de domaine de votre blog. Cependant la méthode la plus utilisée est la recherche sur les moteurs de recherche comme Google ou Bing. Pour ce faire, on tape dans la barre de recherche des moteurs de recherche des termes importants se rapportant aux informations rechercheés. Ces termes sont ce qui est désigné comme mots clés. Ensuite, le moteur de recherche renvoie les résultats en rapport avec ces termes.

Ainsi, lorsque vous créerez votre blog, vous devrez proposer des mots clés grâce auxquels votre site sera reférencé sur les moteurs de recherche. De même, pour chaque article que vous rédigerez. Cette activité est très importante pour un blog.

Un mot sur les mots clés

Certains mots clés n’aideront pas à rentabiliser votre blog. Encore moins à être bien positionné sur les pages des résultats de recherche et donc à être facilement retrouvé. D’autres, par contre faciliteront sa visibilité.

En voici un exemple: le cas d’un internaute qui veut apprendre comment rédiger un plan d’affaires. Il pourrait lancer sa recherche Google en utilisant plusieurs jeux de mots clés différents. Par exemple: « comment rédiger un plan d’affaires » ou bien « comment écrire un business plan« , ou encore « rédaction de plans d’affaires« , etc. Mais, parmi ces multiples jeux de mots, il y en a que les internautes utilisent le plus pour obtenir les mêmes informations. Et les moteurs de recherche savent les identifier. Et, par conséquent, ils les classent en priorité de recherche pour la niche « business plan« .

C’est pourquoi il est très important d’effectuer une recherche approfondie des mots clés. Mais comment le faire correctement et aider à rentabiliser votre blob? En voici quatre techniques pratiques:

Recherche personnelle

Faire un travail de recherche personnel avec l’aide des moteurs de recherche. Ceci peut prendre un certain teps avant de finaliser votre liste de mots clés adéquats.

Cette recherche se fait en tapant sur Google le(s) mot(s) autour du/desquel(s) tourne votre blog pour commencer. Ensuite, Google vous propose des combinaisons autour des mots que vous avez saisis. Et chaque fois que vous ajoutez une lettre à votre saisie, de nouveaux jeux de mots apparaissent en proposition. Ces propositions sont des termes populaires utilisés pour rechercher les informations dans cette niche. Et vous pouvez donc les utiliser pour vos articles de blog.

Ubbersuggest

Vous pouvvez aussi utiliser l’outil Ubbersuggest, basé sur les résultats de Google. Sélectionnez votre langue là où vous souhaitez effectuer votre recherche, puis cliquez sur Suggest. Ubbersuggest vous proposera une liste de mots clés viables. Vous pouvez, dans leur options avancées, raffiner cette liste selon vos objectifs et intérêts.

Marketsamurai

Marketsamurai est un autre outil que j’aime particulièrement et qui fonctionne comme Ubbersuggest. Et si vous arrivez à comprendre ses options avancées et les utilisez correctement, il vous propose les meilleurs résultats.

Google adwords

C’est l’outil Google pour recherche de mots clés. Il vous faut créer un compte avec Google et avec Google adwords keywords tool. Son utilisation est aussi similaire à Ubbersuggest.

Choix des titres et sous-titres à vos articles

Ce sont les premières choses que les internautes voient lorsqu’ils entrent dans votre site. Plus attractifs vos titres et sous-titres, mieux seront les internautes tentés de cliquer et de lire l’article. Et si l’article est intéressant et parle réellement de l’énoncé, ils reviendront sûrement vers votre blog.

Un contenu riche

Il faut mettre un accent particulier sur le contenu de vos articles, si vous voulez vraiment rentabiliser votre blog. Ainsi, rédigez des articles qui répondent aux besoins de vos lecteurs, et pour chaque article, donnez le maximum d’information possible. Vous prouverez ainsi à vos lecteurs que votre blog est le seul endroit ou ils peuvent trouver des réponses dans votre niche.

Participez aux discussions

Participez aux discussions dans d’autres blogs ou réseaux sociaux traitant des sujets de votre niche. Apportez des contributions impressionnantes tout en y joignant un lien orientant les participants aux discussions vers votre blog.

Publiez régulièrement

Si vous voulez que les gens reviennent sur votre blog encore et encore, il vous faut y publier encore et encore. Les lecteurs sont très exigeants et voudront que vous leur nourissiez chaque jour de nouveaux contenus. Par conséquent, vous devrez être créatif, capable d’imaginer de nouveaux sujets de rédaction au quotidien…

Inviter votre audience à réagir

La réaction des autres vous permet de donner plus de précisions sur le sujet et les lecteurs jugent de votre expertise en la matière. Ils ne vous voient plus juste comme un blogueur, mais comme un expert en la matière.

A votre tour répondez de manière personnelle à chacune des questions avec le maximum d’informations possibles.

Réseaux sociaux

N’oubliez pas de partager vos articles sur les réseaux sociaux et d’y interagir avec vos abonnés.

Comment rentabiliser votre blog?

Maintenant qu’il est beaucoup visité, il va falloir mettre en place le mechanisme pour rentabiliser votre blog. Il existe plusieurs outils pour se taper du fric grâce à votre blog. Cependant, une combinaison de ces outils est utile pour augmenter votre revenu. En voici quelques uns:

Adsense CPC (Coût Par Clic)

Dans mon article sur comment faire de l’argent grace à Youtube, j’ai aussi parlé de Adsense. Il s’agit d’un programme de monétisation mis en place par Google qui permet d’ajouter des publicités ciblées sur des sites comme des blogs. Par conséquent, le qui héberge ces pubs reçoit une portion du potin versé à Google.

Quand on parle de CPC, Google Adsense demeure le meilleur sur le net en ce moment: Facile à utiliser avec des commissions élevées.

C’est donc quoi le CPC?

Une fois que votre demande à Adsense est approuvée, Google commencera à placer des publicités sur votre blog. Et une fois qu’un internaute clique sur la bannière de cette pub, vous êtes récompensé. CPC ou cost per click  se traduit par coût au clic ou coût par clic et est une façon rapide de rentabiliser votre blog.

Votre gain dépend de combien le publicitaire a misé pour cette pub et de votre CTR.

En effet, toutes les pubs ne valent pas pareil et le coût dépend en général de la valeur des mots clés de votre niche. Par exemple si votre niche concerne les finances, les assurances, c’est sûr que Adsense orientera des pubs dans ces domaines sur votre blog. Or, ces domaines payent gros parce que la compétition y est très élevée. En effet, beaucoup de publicitaires, dans ces domaines, se disputent une affiche sur les sites Web authoritaires.

Par conséquent, il est important de connaître les différents mots clés utilisés par les publicitaires pour poster leurs pubs. Car si vous les connaissez d’avance, vous pourriez bien les utiliser comme mots clés à la création de votre blog. Le cas échéant, il vous faudrait publier des articles y relatifs, au risque de vous faire jeter à la fenêtre par Google.

Si vos mots clés ou les mots utilisés dans vos articles, les titres de vos articles, etc. correspondent à ceux utilisés par les publicitaires, votre site a la chance que Adsense y oriente ces pubs. Par contre, si votre niche concerne les peuples autochtones par exemple, il y a très peu de publicitaires intéressés par cette niche à mon avis. Et par conséquent, il sera difficile pour Adsense d’y orienter des pubs.

Qu’est-ce donc le CTR?

Le CTR que j’ai mentionné ci-dessus est le click through rate (taux de clics en français). C’est le rapport en pourcentage entre le nombre de clics sur une pub et le nombre de visiteurs qui voient cette pub. Autrement dit le nombre d’impressions. Ensuite, le tout est multiplié par 100. Exemple: si une pub a été vue par 1000 visiteurs, et sur les 1000 visiteurs, 10 ont cliqué sur la pub, votre CTR est de 1% (10/1000=0,1X100= 1%).

Supposons que votre CTR est de 1% selon l’exemple ci-dessus et que le CPC pour cette pub est de $1, vous pourriez gagner environ $1 pour chaque 100 pages vues.

Un CTR très élevé sera suspect et Adsense initiera une enquête qui pourrait vous disqualifier du programme avec des effets néfastes sur Google. Ce dernier pourrait revoir votre positionnement et placer votre site au bas de la liste. Ne demandez donc pas aux parents et amis d’aller cliquer sur des pubs sur votre site comme des fous. Google vous en punirait.

Astuce pour augmenter votre CTR avec Adsense

Sachant que Adsense postera au maximum 3 pubs sur votre blog, vous pouvez les placez à des endroits stratégiques de votre site. Par exemple, en haut et à gauche ou bien en zone de texte. Ensuite, choisissez les formats recommandés en les intégrant harmonieusement dans votre blog pour un maximum de clics.

Il existe, en dehors de Google Adsense, d’autres plateformes sur le net qui pratiquent le CPC: infolinks; media.net; fr.mirago.com; miva.com/fr/ pour ne citer que ceux-là.

Les réseaux publicitaires CPM (revenus par mille)

Certains publicitaires préfèrent la méthode CPM. Donc, on vous paye une certaine commission si une pub a été vue mille fois sur votre site. Dans ce cas, le visiteur n’est pas obligé de cliquer sur la pub pour que vous perceviez la commission. Pour vous inscrire à ces réseaux votre blog doit vraiment être populaire avec des milliers de visiteurs au quotidien. En voici quelques réseaux: burst media, cpx interactive, etc.

Les réseaux CPA ou Cost Per Action (Revenus par Action)

Les réseaux tels que adscend media ou bien clickbooth ou peerfly.com vous payent des commissions si un visiteur clique sur leur pub et agit; du genre remplir un formulaire, s’inscrire à leur site ou à leur newsletter.

Ces trois premières méthodes sont bien efficaces pour rentabiliser votre blog à audience africaine.

Les réseaux d’affiliation

Ce sont des réseaux des boutiques en ligne, et certainement votre meilleur compagnon pour rentabiliser votre blog.

Une fois y associé, ils vous vous offrent des  codes pour installer leurs publicités sur votre blog. Ainsi, chaque fois qu’un visiteur clique sur leur produit et l’achète, vous en recevez une commission. Quelques uns de ces réseaux sont: clickbank ou bien amazon associates, Google affiliates network, eBay partner network, etc.

Le problème ici est qu’ils ne vous payent que si vos commissions atteignent un certain montant. Il faut réfléchir deux fois avant de s’y associer, particulièrement pour les blogueurs africains qui visent une audience africaine; du faite que le commerce en ligne n’a pas encore pris un bel envol dans nos pays.

Par exemple, en visitant votre blog, un visiteur clique sur une pub d’un produit d’amazon.fr. Il a beau être intéressé par le produit et désireux de l’acheter… Mais il en sera incapable, parce que ne remplissant pas les conditions d’achat qui peuvent aller de l’usage d’une carte bancaire valable à celui d’un compte Paypal, etc. Par conséquent, vous ne gagnez rien du tout.

Affiliation directe

En créant votre blog, vous pourrez réserver des espaces stratégiques sur votre site destinés à des probables partenaires. Une fois que votre blog devient populaire, vous pourrez contacter des compagnies en leur proposant cet espace. Si par exemple votre site parle de la sape, vous pourrez contacter JMW pour placer sa pub sur votre site. Ce genre de partenariat paye généralement bien et peut être particulièrment efficace pour rentabiliser votre blog.

Il vous arrivera certainement de citer d’autres sites dans vos articles. Ces sites sont d’éventuels partenaires à qui vous pourrez proposer un espace publicitaire sur votre blog. Pour le faire, allez dans les sites en question et vérifiez sur les petites notes tout en bas du site les mentions « partenariat« . Ou bien « partnership« , « affiliation« , « affiliates program« … Enfin, en cliquant dessus, vous retrouverez les conditions de partenariat. Ou bien, vous pourriez visiter la plateforme BuySellAd.com.

Rentabiliser votre blog avec la Pub contextuelle dans vos textes

J’aime bien cette méthode qui est très combattue par le géant Google. N’essayez pas de combinez cette stratégie avec Google Adsense. Google vous disqualifierait de ses programme, simplement.

Il s’agit d’une publicité intrusive dans votre texte. Ces plateformes identifient les mots clés dans vos articles et les lient à certains sites. Une fois liés à ces sites, ces mots apparaissent soulignés et de couleur bleu dans votre texte. Cela attire l’attention du lecteur qui sera tenté de cliquer dessus. Ainsi, une fois le visiteur a cliqué dessus, vous recevez une commission, un peu comme avec le CPC. En voici quelques plateformes: TextLinkBrokers.com; Text-Link-Ads; LinkLift.fr; Advertise Link, etc.

Créer et vendez vos propres produits.

Exemples: les articles d’un blog peuvent être réécrits avec plus de détails et être publiés sous forme d’ebook que vous pourrez vendre. Ou bien vous pourrez rendre un contenu premium dans votre blog.

Vous pouvez aussi offrir des services payants du genre réaliser l’étude de marché d’une startup, ou bien rédiger son plan d’affaires, etc.. Vous pouvez mettre au point un logiciel et le vendre, etc. En tout cas, toute information, outil ou service pour lesquels votre audience est prête à débourser de l’argent.

De même, vous pouvez vendre vos articles auprès des autres sites ou blogs.

Il y a des blogueurs Kenyans qui vendent des produits africains sur leur blog par exemple et ça marche très bien. Essayez avec les produits culturels de votre pays: les masques, les peintures, les statues; ces articles peuvent vous rapporter gros. Croyez moi, les occidentaux en raffolent.

Pour réussir ce genre d’ecommerce, vous aurez besoin d’un compte Paypal, d’une stratégie d’acheminement de vos produits vers l’occident. C’est juste question de négoce.

Vendre votre blog ou une partie

Avant de vous engager dans ceci, il faut réfléchir deux fois. Votre blog peut être très improductif aujourd’hui, et devenir multi-millionnaire dans un mois. Il y a quelques années, un inconnu mît en place ebola.com qu’il revendit à $300. Aujourd’hui, ce site génère des millions, notamment avec l’épidémie actuelle.

Si votre blog génère déjà du trafic, c’est un potentiel. Et si, en plus, votre niche est excellente, je ne vous conseillerai point de le vendre. Cependant tout dépend des objectifs derrière cette vente. Pour vendre votre site, allez sur https://flippa.com

Il existe bien d’autres moyens de rentabiliser votre blog. Mais la plupart de ces méthodes tournent autour de celles développées ci-dessus.

Laisser un commentaire