5 étapes pour se preparer financièrement avant de se lancer dans les affaires

Une meilleure appréhension de la préparation à l’entrepreneuriat exige que vous lisiez aussi: Etes-vous mentalement prêt pour l’entrepreneuriat? Mais aussi: Comment savoir que vous êtes psychologiquement prêt pour l’entrepreneuriat? Si vous l’avez fait avant,  vous pourriez déjà vous  être senti confortable à l’idée de vous lancer. Helas! Il faut aussi considérez de prendre un temps pour une préparation financière pour l’entrepreneuriat.

Créer une entreprise implique avoir les ressources dont vous aurez besoin pour démarrer et faire fonctionner l’entreprise. Mais aussi prévoir vos propres moyens de survie pendant la période avant que l’entreprise ne commence à vous payer un salaire. Ainsi, avant de se lancer, prendre un certain temps pour réfléchir à votre situation financière personnelle est important. Considérer tous les risques associés à la création d’entreprise. Il est important d’avoir une bonne image de vos besoins financiers et de vos ressources avant de plonger dans cette aventure.

Comment se préparer financièrement à l’entrepreneuriat

Démarrer une nouvelle entreprise est difficile et peut même exiger un changemement dans votre mode de vie. Voici les plus grandes préoccupations financières à prendre en considération dans la préparation financière pour l’entrepreneuriat.

Etape 1: Comprendre les risques

Entreprendre signifie embrasser tous les risques qui accompagnent son processus, y compris la possibilité de perdre tout votre investissement. Ainsi, c’est une grande décision qui pourrait affecter le bien-être de votre famille.

En effet, les énormes risques auxquels vous êtes confronté lors du démarrage d’une entreprise nécessitent beaucoup de foi.

Vous pourrez être tenté de dépenser le dernier franc de vos économies personnelles, juste pour commencer. Ou bien, dépenser les économies familiales, ou détruire vos relations en empruntant de l’argent que vous ne pourrez pas rembourser. Enfin, vous pourrez vous endetté jusqu’au cou et gagé vos biens et propriétés.

Alors, la grande question est: Si vous êtes prêt à risquer à ce point, êtes-vous sûr de récupérer au moins votre investissement? Comment? Avez-vous un plan financier solide en place assurant la réussite de votre entreprise?

Etape 2: Comprendre vos besoins financiers

Pour éviter, ou du moins réduire les riques, il est important de comprendre vos besoins financiers et d’établir vos budgets. En effet établir les budgets est une étape cruciale dans la  préparation financière pour l’entrepreneuriat.

D’abord vos besoins personnels…  Car, hélas, il y a beaucoup de chance que vous ne soyez pas à mésure de percevoir un salaire de votre entreprise au debut. Evaluez donc vos besoins de subsistance et déterminez combien vous sera nécessaire pour survivre les premiers mois.

Ensuite, les besoins de votre entreprise. Vous devez comprendre le fonctionnement financier interne de l’entreprise. Déterminer combien de fonds l’entreprise aura vraiment besoin; quand en en aura-t-elle besoin? Mais aussi d’où proviendront-ils et comment les utiliserez-vous? Combien gagnerez-vous, et à partir de quand? Ce sont des informations essentielles que vous devez avoir au démarrage de l’entreprise. Particulièrement si elle ne sera pas bien capitalisée, ou bien, si vous ne réaliserez pas immédiatement les revenus escomptés. Ainsi, prenez le temps de comprendre ce dont votre entreprise a vraiment besoin en termes de capital. Pensez et planifiez des scénarios possibles, de sorte que votre entreprise ou vous-même ne vous retrouviez pas à cours des capitaux. Ce qui résulterait à une fermeture.

Etape 3: Avez-vous suffisamment d’économies pour vous et votre famille?

Ce serait intéressant que votre nouvelle entreprise fasse des profits et vous paye votre salaire dès le premier mois. Hélas, ce n’est souvent pas le cas. Les experts estiment qu’il faut au moins six mois avant qu’une nouvelle entreprise ne commence à faire des profits. Et, même lorsqu’elle va commencer à en générer, vous devrez privilégier les employés avant de vous payer vous-même. C’est pourquoi une préparation financière pour l’entrepreneuriat est nécessaire.

Parce que, pour survivre pendant ce temps, vous devez avoir des économies suffisantes pour couvrir les coûts de votre entreprise. Mais aussi les frais de subsistance de votre famille. Où pourrez-vous obtenir cet argent? Avez-vous des économies suffisantes, ou avez-vous des investissements auxquels vous pouvez avoir accès? Votre partenaire peut-il soutenir la famille pendant que vous consacrez temps et ressources à l’entreprise? Avez-vous un emploi secondaire?

Etape 4: Accordez-vous au moins 12 mois de préparation

En connaissance de toutes ces responsabilités et risques financiers à l’horizon, un entrepreneur sérieux prend un bon temps de préparation financière pour l’entrepreneuriat. C’est la période de planification du projet et des finances tant individuelles que celles de l’entreprise. Dès les premiers jours suivant le choix de votre idée d’affaires, il est nécessaire de budgetiser le projet. Ainsi, très vite, vous saurez de combien vous aurez besoin pour commencer et pour opérer. Et ainsi prendre des décisions financières importantes pour les 12 mois (ou plus) à venir.

Budgetiser votre projet

Commencez par évaluer les coûts de démarrage! De quoi votre future entreprise aura-t-elle besoin pour se mettre sur pieds? Ainsi, pour commencer, il est très probable que vous aurez besoin par exemple d’un agrément. Renseignez-vous auprès des institutions compétentes pour en connaître les coûts.

D’autres coûts initiaux pourraient également inclure des dépenses comme: la confection de site Web et les dépôts de garantie. Mais aussi le loyer des bureaux, les cartes de visite, les ordinateurs, logiciels et autres équipements de bureau. Peut-être aussi des véhicules ou autres équipements, les meubles, la décoration et les fournitures de bureau, etc. Attention! Ceci est une liste non exhaustive des dépenses possibles. Cependant, vous ne devriez considére que les dépenses utiles et nécessaires à votre entreprise.

Ensuite, projetez les coûts des opérations mensuelles telles que: le remboursement de prêts, les salaires et commissions. Voire aussi les assurances, l’internet, le téléphone, le loyer, l’hébergement et entretien de sites Web. Et aussi la comptabilité, les relations publiques, les fournitures, le numérique, les ventes, le marketing et les taxes. Il est idéal de commencer avec le strict minimum dont vous avez vraiment besoin pour démarrer… Afin d’éliminer les dépenses desquelles votre entreprise peut se passer. Ensuite, lorsqu’elle commencera à générer de l’argent, vous pourrez ajouter des dépenses comme celles associées auxemployés…

A présent, vous devez avoir une idée des besoins en argent pour votre future entreprise. Il va maintenant falloir planifier son financement. Sachant que l’accès aux fonds extérieurs n’est souvent pas facile, il est important que vous commenciez à assainir vos finances personnelles. Et, cette phase de préparation financière pour l’entrepreneuriat devrait vous être d’une grande utilité.

Assainir vos finances

Au moins 12 mois en avance, envisagez de réduire vos dépenses. Passez en revue toutes les factures et les dépenses que vous et votre famille encourez chaque mois. Énumérez vos dépenses flexibles, comme l’alimentation, les vêtements, les soins personnels, les divertissements , le transport, etc. Maintenant, commencez à dégraisser votre budget. En voici trois techniques:

  • Réduire toutes sortes de consommations possibles: énergétique, alimentaire, téléphone, internet, en eau, etc.
  • Annuler toutes les dépenses dans la catégorie des désirs tels que les vêtements, la boisson, les restaurants, etc.
  • Vous fixer un plafond de dépenses mensuelles à ne jamais dépasser.

Bref, exploitez toutes les techniques possibles pour réduire vos dépenses mensuelles. Ceci vous permettra d’économiser au maximum. Mais aussi de ne pas vivre le choc d’un changement brusque de votre mode de vie au début de l’entreprise. Donc, il est important de rendre vos finances aussi saines que vous pourrez, sans detes, sans dépenses extravagantes. Au moins 12 mois avant le lancement.

Etape 5: Séparer vos fonds personnels de ceux de l’entreprise

Même si vous utilisez vos fonds ou actifs personnels comme capital de départ, créer une frontière claire entre vos finances personnelles et les finances de l’entreprise est cruciale. De même que maintenir des pièces justificatives pour prouver cette séparation. Ceci est très important à s’inculquer déjà pendant votre préparation financière pour l’entrepreneuriat.

Vous avez besoin des comptes bancaires distincts pour l’entreprise et pour vos besoins personnels. Ainsi, vous ne mélangerez pas vos dépenses personnelles des dépenses liées à l’entreprise. Parce qu’essayer de se rappeler d’une dépense datant d’un an serait difficile. Mais avec des comptes séparés, cela se prend automatiquement en charge tout seul. En ouvrant des comptes distincts, cela vous permet de réellement analyser vos dépenses. Ainsi, lorsque votre revenu baisse, cela facilite la décision des dépenses à couper.

Vous devez aussi apprendre à être le plus ordonné que vous pouvez avec votre registre des finances. Ainsi que les preuves comme les reçus. Tenir un régistre financier réduit votre responsabilité légale et peut vous aider à gérer vos factures fiscales et commerciales plus efficacement.

Conclusion

C’est un mythe de penser que vous devez être riche pour démarrer votre propre entreprise. Toutefois, les aspirants entrepreneurs devraient être prêts à accepter les réalités financières qui viennent avec la propriété d’entreprise. Cela suppose faire des recherches sur les coûts et les bénéfices… Et donc, une préparation financière pour l’entrepreneuriat avant de commencer. En le faisant, vous pouvez donner à votre entreprise la meilleure chance de réussir.

Pour finir, si vous vous sentez mentalement, psychologiquement et financièrement prêt, place à l’étude de votre idée d’affaires. Voici quelques articles pour vous y aider:

1 réflexion sur “5 étapes pour se preparer financièrement avant de se lancer dans les affaires”

Laisser un commentaire