Message de Barack Obama au YALI 2015 – $1 million pour 40 entrepreneurs Africains

Message de Barack Obama au YALI 2015 - $1 million pour 40 entrepreneurs Africains

Le 3 Aout 2015 était célébrée la clôture du « Young African Leaders Initiatives (YALI) » (Sommet des Jeunes Leaders Africains) à Washington, DC. Commencée en 2014, YALI est le programme phare du président Obama pour aider à responsabiliser les jeunes africains, à travers des cours universitaires, la formation en leadership et de réseautage, avec la possibilité de perfectionner leurs compétences dans un établissement d’enseignement supérieur des États-Unis avec le soutien au développement professionnel après leur retour à domicile.

Chaque participant prend part à un Institut universitaire et de leadership de six semaines dans un des trois domaines: business et entrepreneuriat, leadership civique, ou gestion publique. Ensuite, les participants prennent part à des discussions de groupe avec les leaders américains du public, et du privé. 100 boursiers sélectionnés restent aux  Etats-Unis pour participer à une expérience de perfectionnement professionnel de six semaines avec des organisations non gouvernementales, les entreprises privées et les organismes gouvernementaux américains qui se rapportent à leurs intérêts et leurs objectifs professionnels.

De retour dans leurs pays d’origine, les participants continuent à améliorer les compétences qu’ils ont acquises pendant leur séjour aux États-Unis grâce à l’appui des ambassades américaines, quatre centres régionaux de leadership, le Réseau YALI, et une programmation personnalisée de l’USAID et de partenaires affiliés. Grâce à ces expériences, les participants ont accès à des possibilités continues de perfectionnement professionnel, de mentorat, le réseautage et la formation, et le financement pour appuyer leurs idées, entreprises et organisations.

$1 million pour 40 entrepreneurs Africains a YALI 2015

Cette année, 40 jeunes entrepreneurs participants à YALI 2015 ont eu la chance de rentrer chez eux avec chacun une subvention financière de $25.000 destinés à les aider à lancer ou développer leurs entreprises sociales. Cette subvention de $1.000.000 rentre dans le cadre du programme de financement de l’USADF qui envisage aider à hauteur de $7.500.000 les jeunes entrepreneurs africains. Le programme s’étend sur 3 ans. Pour en savoir plus sur les heureux bénéficiaires de cette subvention, cliquez ici.

Message de Barack Obama a YALI

« Je sais que vous avez été aux USA depuis quelques semaines, mais permettez-moi, au nom des américains de vous souhaiter la bienvenue aux USA. Nous sommes heureux de vous avoir ici.

Votre visite a lieu à un moment parfait… Parce que, comme nombreux d’entre vous le savez, je venais de rentrer de l’Afrique. C’était mon quatrième voyage en Afrique subsaharienne, plus que tous les autres présidents américains. Je suis fier d’être le premier président américain à visiter le Kenya, l’Ethiopie et à m’adresser à l’Union Africaine, ce qui était un grand honneur.

… Même si l’Afrique continue à être confrontée a de nombreux challenges, elle est en marche. C’est l’une des régions à la croissance la plus rapide au monde. La classe moyenne africaine est supposée croitre à plus d’un milliard de consommateurs… Avec de centaines de millions de téléphones mobiles, surfant sur le net, les africains sont entrain de conduire la technologie vers de nouvelles perspectives.

Le continent a accompli de progrès historiques en matière de sante, dans la lutte contre le VIH SIDA, rendant les accouchements plus surs et pour la maman et pour le nouveau-né. De millions d’individus sortent de l’état de pauvreté extrême. Ce sont là de progrès extraordinaires.

Des jeunes comme vous sont à la pointe de ces progrès. Je me suis rendu compte de la force des jeunes pendant mon voyage… J’ai découvert du talent parmi les jeunes à travers toute l’Afrique. Et en tant que président, Je tiens à faire en sorte que, même si nous travaillons avec les gouvernements, que nous aidons aussi à autonomiser les jeunes Africains comme vous, Et c’est pourquoi j’ai mis en place le programme YALI, pour vous aider a accéder aux ressources, aux formations et aux réseaux dont vous avez besoin pour devenir la future génération des leaders dans tous les domaines : société civile, business, politique et votre réaction a été extraordinaire. Plus de 140.000  jeunes ont rejoint les réseaux YALI. De sorte que les jeunes africains peuvent se connecter les uns les autres, collaborer et travailler ensemble pour mettre des plans en pratique…

L’an dernier je promettais qu’on mettrait en place de nouveaux outils pour le réseau YALI. Ainsi, aujourd’hui, nous avons plus de trente leçons en ligne disponibles, sur comment parler en publique, comment rédiger un business plan, le mentorat, les moyens de se créer des réseaux en Afrique ou au monde, de nouvelles sessions de formations, rencontres avec des experts sur comment démarrer une Start up ; nous sommes sur le point de lancer 3 nouveaux programmes en ligne pour « Mandela Washington Fellowship  institute » afin que tous les membres du network YALI aient accès a toutes les idées que vous vous partagez.

L’an dernier je promettais que nous ouvririons des centres régionaux de YALI en Afrique. Au Kenya, j’ai eu la chance de visiter le centre de Nairobi. Ce matin nous en avons lancé un à Accra au Ghana. Avant la fin de cette année, nous nous en ouvrirons un à Dakar et Pretoria.

L’an dernier, je promettais que nous ferions plus dans le support de jeunes entrepreneurs en subventions financières et des formations pour leur permettre de commencer leurs business ou des organisations à but non lucratifs dans les zones rurales et les petites villes. Ainsi, au sommet mondial pour l’entrepreneuriat, j’ai annoncé que nous avons sécurisé plus de 1 milliards de dollars US des banques et philanthropes pour soutenir les entrepreneurs émergents à travers le monde, y compris l’Afrique, avec la moitié de cet argent destinée aux femmes et aux jeunes.

L’an dernier j’ai accueilli la première promotion de « Mandela fellowship », et cette année, il y a eu encore beaucoup de motivation. Il y a eu environ 30.000 candidats. Aujourd’hui je vous accueille, deuxième promotion. Nous espérons doubler la capacité de participants à 1000 à partir de l’an prochain.

Et je sais que vous avez été très occupes ces dernières semaines, en train de prendre des cours dans des universités américaines, pour acquérir des compétences vous permettant d’emmener votre idée a la réalité….

Maintenant que votre séjour vient à son terme, je voudrai juste rappeler que ceci n’est qu’un début. Nous venons de commencer ce programme. Mais à dire vrai, nos plus grands défis sont : le développement inclusif, la lutte contre le terrorisme, les changements climatiques, les droits de la femme et de l’enfant. Ces problèmes sont plus grands qu’un pays ou même un continent.

Notre espoir est que dans 10, 15 ou 20 ans, quand vous serez ministres dans les gouvernements, ou hommes d’affaires ou artisans sociaux, que vous continuez à vous connecter entre vous et à apprendre les uns des autres, et ensemble, vous aiderez la prochaine génération. Vous n’apporterez pas seulement à votre pays, mais vous serez la base d’une génération de leaders mondiaux, une génération qui travaillera ensemble, au-delà des frontières pour faire du monde un endroit plus sécurisée, plus prospère, plus paisible, plus juste. C’est mon souhait pour vous… »

Avez-vous aimé cet article?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur WhatsApp

Laissez un commentaire

Articles récents

error: Content is protected !!
Retour haut de page