Esprit de l’entrepreneur – Un indispensable pour réussir

Pourquoi, même placés dans les mêmes conditions et dotés des mêmes moyens, certains entrepreneurs réussissent-ils à bâtir des entreprises prospères et autonomes, pendant que d’autres échouent lamentablement? En quoi certains entrepreneurs sont-ils plus aptes à réussir que d’autres?

Après plusieurs mois d’enquête, je suis arrivé à la conclusion que beaucoup d’entrepreneurs échouent par manque d’esprit de l’entrepreneur, cet état d’esprit spécifique qui oriente la conduite humaine vers les activités menant à développer, organiser et gérer une entreprise profitable pour la communauté, mais aussi autonome.

En effet, entreprendre est une chose, mais inventer une entreprise qui continue à évoluer au fil des années, exige un certain état d’esprit.

Cet article est une analyse comportementale, à nombre égal, d’une trentaine des hommes d’affaires à succès et des entrepreneurs sans succès. L’objectif étant d’en tirer les différences et en dégager les meilleures pratiques pour réussir dans les affaires.

Eléments caractéristiques de l’esprit de l’entrepreneur

L’esprit de l’entrepreneur (à ne pas confondre avec culture d’entreprise ou esprit de l’entreprise) est l’aptitude d’une personne à évaluer une situation, à en concevoir des solutions alternatives, et à choisir une nouvelle façon de la gérer pour obtenir de meilleurs résultats (en l’occurrence, la croissance).

Il indique une façon innovante de penser et d’agir lorsque des défis se présentent. Il implique la recherche permanente des opportunités et le choix des actions visant à les exploiter… Cette culture s’apprend et vous pourrez l’adopter en suivant les étapes ci-dessous:

Rejet du solo-preneur

Nous créons des entreprises pour qu’elles croissent et continuent à servir la communauté année après année. Malheureusement, beaucoup d’individus se lancent dans l’entrepreneuriat dans l’esprit d’un travailleur indépendant plutôt que dans celui d’un entrepreneur.

Ils finissent par devenir solo-preneurs, ces propriétaires d’entreprises qui travaillent et gèrent seuls leurs activités, parce qu’ils veulent en être les héros: les hommes à tout faire et au contrôle de tout. Ils le font souvent à leur propre péril. Car, en refusant de prendre l’aide des autres, ils se privent de précieux talents, l’intelligence, la rétroaction et l’expérience que d’autres pourraient offrir sous quelque forme.

Ils ne réussissent, en fait qu’à créer un emploi pour eux-mêmes, pas une carrière ou une entreprise rentable qui dure longtemps. Et, en tant que solo-preneurs, leur travail devient dévorant. Ils ne prennent pas de repos, travaillent des heures supplémentaires sans compensation financière. La plupart ferment les portes dans un court laps de temps.

Développer le leadership

Le vrai leader désire construire une entreprise qui travaille pour lui, à l’opposée du solo-preneur. Il envisage une entreprise qui fonctionne par elle-même, sans sa supervision constante; une entreprise qui se développe grâce à la participation des autres dans un effort d’équipe. Ce qui lui permet d’évaluer l’entreprise dans l’ensemble, dans une nouvelle et fraîche perspective.

«Ce qui importe vraiment est le capital humain: Il faut travailler avec des personnes qui sont plus intelligentes que soi»Aliko Dangote.

Ce propriétaire a délégué la responsabilité et l’expertise de l’entreprise, ainsi que les détails opérationnels du jour le jour, les ventes et revenus de l’entreprise à d’autres personnes compétentes, et il peut donc se concentrer sur les bénéfices nets et une rentabilité accrue; alors que l’entreprise continue de fonctionner en douceur (et de générer plus de transactions).

Comprenez que votre entreprise ne croîtra pas tant que vous n’admettez pas que, peu importe votre dévouement et votre dur labeur, vous ne pouvez pas l’exécuter tout seul. Une bonne idée ne peut se transformer en une grande entreprise que lorsque vous trouvez et faites confiance aux bonnes personnes pour vous aider…

Opportunisme

Dans leur livre,The Entrepreneurial Mindset, Rita Gunther McGrath et Ian MacMillan démontrent que recherche et examen des opportunités est une caractéristique de l’esprit de l’entrepreneur qui guide tous les entrepreneurs à succès. Ceux-ci sont constamment et passionnément à la recherche de nouvelles opportunités au sein de leurs entreprises (et en dehors), en restant vigilants et toujours à la recherche d’une chance pour tirer un maximum de profits des problèmes ou des bouleversements dans l’entreprise ou dans l’industrie toute entière.

Ils passent le temps à inventer de nouvelles stratégies de rentabilité, de rabais des coûts, et d’exécution des opérations (comment mieux faire et gagner plus?). Ils passent au peigne fin toutes les options (en général, ils maintiennent une liste de plusieurs stratégies ou options de secours à exécuter seulement si les conditions l’exigent). Oui, l’étude d’options et l’élaboration des stratégies font partie de leur vie quotidienne. Cela se fait dans une série de «pourquoi-comment» et un engagement doublé d’une obligation personnelle à trouver des réponses. C’est la même stratégie qui leur permet de trouver de nouvelles idées.

Que ce soit pour exploiter des opportunités pour de nouvelles aventures ou pour la croissance d’entreprises déjà sur pieds, les personnes avec l’esprit de l’entrepreneur le font dans une grande discipline: Ils poursuivent uniquement les meilleures options, et ne s’y jettent que si l’arène concurrentielle est attrayante. Par conséquent, ils ne tergiversent pas autour d’une idée mûre. Ils se mettent à son exécution aussitôt qu’elle mûrit avec un esprit adaptatif qui leur permet de changer de direction quand une meilleure option de son exploitation s’offre.

Développer l’esprit du penseur créatif

Développer, très tôt, une pensée créative est un devoir pour qui veut aller loin en affaires. Une pensée créative et novatrice permet à l’entrepreneur, à la fois, d’anticiper les échecs et de mieux s’adapter devant des défis, y compris, changer rapidement la direction de l’entreprise, quand les conditions l’exigent. Une personne qui crée un tel esprit de l’entrepreneur sera en mesure de s’attaquer à la racine des causes fondamentales d’un problème, comme le manque de rentabilité ou de croissance, au lieu d’établir des solutions provisoires qui, du reste, ne font qu’aggraver la situation.

Il faut développer un état d’esprit qui permet d’évaluer une situation dans son ensemble et mettre en place des stratégies sûres pour y faire face.

Avec un tel esprit de l’entrepreneur, vous développez une autre perception de la réussite. Celle qui ne passe pas par une croissance extravagante de l’entreprise, comme le pensent la plupart d’entrepreneurs, mais par les profits que celle-ci génère.

Un éternel apprenti

Tous les entrepreneurs ne sont pas des experts, mais les entrepreneurs qui réussissent ont toujours un large éventail de compétences. Ils ont soif de connaissances et aiment apprendre. Cela permet d’être efficace et efficient. Les entrepreneurs bénéficient de l’apprentissage de nouvelles compétences et idées qu’ils pourraient intégrer dans leur entreprise.

Ne soyez pas l’entrepreneur limité. Si vous voulez durer dans les affaires, vous feriez mieux de vous appliquer à un apprentissage continu. Vous aurez besoin d’une connaissance, générale soit elle, de ce qui se passe dans votre entreprise sur toute la ligne, depuis l’approvisionnement jusqu’à la vente. Et, comme chaque jour est un défi, il serait bien sage de s’armer de connaissances pour affronter les nouveaux challenges. Par ailleurs l’apprentissage est une forte source d’inspirations qui vous ouvrent la porte à de nouvelles aventures.

«Lorsque tu refuses d’apprendre des autres, croyant déjà tout savoir, que personne ne peut plus rien t’enseigner, alors sache que tu as atteint le sommet de la sottise. Et ce sera la fin de la fin pour toi, dans tout ce que tu feras. On cesse d’être leader lorsqu’on arrête d’apprendre des autres», Aliko Dangote.

La plus petite leçon peut faire une grande différence dans les affaires.

Réseautage

Beaucoup d’entrepreneurs négligent le réseautage. Pas les entrepreneurs à succès. Ceux-ci impliquent beaucoup de gens dans la poursuite de leurs opportunités. Ils créent et maintiennent un réseau d’individus pour en tirer un maximum de ressources intellectuelles et humaines, tout en les aidant à atteindre aussi leurs objectifs. Il y a rarement des personnes qui réussissent sans cet esprit de l’entrepreneur.

Alors, si vous souhaitez construire une entreprise à succès, je vous conseille ardemment à prendre part aux événements se rapportant à votre industrie: conférences, séminaires, forums, discussions sur les réseaux sociaux (Pages Facebook influentes et groupes ou personnalités influentes sur twitter).

Vous vous plairez des gens aussi passionnés que vous, qui parlent et partagent passionnément leurs avis, expériences, expertises et connaissances avec leurs pairs, les écoutent et comprennent ce dont ils ont besoin et les mettent en contact avec des personnes qu’ils pensent être à mesure de les aider. En général, ces rencontres finissent par donner naissance à des relations authentiques. Et, c’est exactement ce que font les entrepreneurs à succès.

Bon investisseur

Je vais être très bref ici. Juste pour faire remarquer que l’entrepreneur à succès tient à son argent. Il n’est pas question de perdre un centime pour rien. Pourtant il adore prendre des risques. C’est pourquoi il les calcule minutieusement, en commençant à petite échelle et en essayant (en testant) d’abort tout modèle et tout produit. Le fameux «rêver grand, mais commencer petit». Cependant, il est prêt à re-investir dans des modèles qui ont déjà produit des fruits, que ce soit dans la même entreprise ou dans une nouvelle aventure. Il sait remettre l’argent en action pour produire plus d’argent. C’est investir intelligemment des actifs pour un rendement maximal.

12 caractéristiques pour développer l’esprit de l’entrepreneur

Les entrepreneurs à succès ont en commun un certain nombre de caractères: confidence, sens de propriété, bon communicateur, bon apprenti, esprit d’équipe, orienté, dédié, optimiste, grégaire, leader par exemple, passionné, obsédé sur les flux de trésorerie.

Mot de la fin

La réussite en affaires n’est pas un hasard. Ce n’est pas non plus seulement le résultat d’un travail, comme on le dit souvent. Il faut y ajouter certaines dispositions et adopter les pratiques contenues dans cet article.
Il est vrai que certaines personnes naissent avec certaines prédispositions entrepreneuriales et les affaires leur réussissent facilement, mais rares sont des personnes qui réussissent à leur premier essai. La plupart des entrepreneurs à succès apprennent de leurs propres erreurs et de l’expérience des autres pour améliorer leurs aptitudes entrepreneuriales et bâtir des entreprises qui marchent. Le point ici est que l’esprit de l’entreprise s’apprend et se cultive. Et vous, comme moi, pouvons le cultiver.

«Si vous voulez devenir milliardaire, commencez par réfléchir comme un milliardaire.»

Comprendre l’esprit de l’entreprise est bénéfique pour toutes les personnes qui commencent leur propre entreprise. Et, même si vous avez déjà une entreprise en cours d’exécution, l’apprentissage de cet état d’esprit vous conduira, c’est sûr, vers le succès  car il vous fera attirer par les opportunités, l’innovation et la création de nouvelles valeurs.

 A votre succès!

Lisez aussi: Les conseils d’Aliko Dangote et Les secrets de réussite de Aliko Dangote

Laisser un commentaire