Eric Kinoti fonde 4 entreprises de renom avec $200

Eric Kinoti est un jeune serial entrepreneur Kenyan de 32 ans ( Il est né en 1984). Son succès commence en 2007, après la fondation de Shades Systems EA Ltd, son usine de fabrication des tentes et plusieurs autres objets, et opérant dans six pays en Afrique de l’Est et du centre. Depuis lors, le jeune entrepreneur n’a cessé d’étendre son empire. Il est, aujourd’hui, à la tête de plusieurs entreprises puissantes et prospères qui apportent des solutions aux problèmes des Kenyans.

Vainqueur de plusieurs Prix en Afrique de l’Est et au niveau international, ainsi que des signes distinctifs, il est le jeune patron de la chambre de commerces Kenyane et membre influent des délégations du gouvernement Kenyan pour des rendez-vous économiques à l’étranger. Depuis quelques années, Eric Kinoti mène des actions philanthropiques dans l’objectif d’inspirer le maximum de jeunes à l’entrepreneuriat:

«Un de mes plus grands objectifs est d’aider le plus grand nombre possible d’entrepreneurs à réussir. Des défis que j’ai rencontrés, je reconnais l’importance du mentorat et combien il est important d’inspirer et de guider les jeunes s’aventurant dans les affaires», dit-il.

Ce qui suscite le plus d’admiration est: comment, dans sa vingtaine, en est-il arrivé là après des débuts aussi modestes? En effet, le jeune homme ne possédait pas plus de $200 lorsqu’il commença Shades Systems. La réponse à cette interrogation se trouve dans sa philosophie exprimée plusieurs fois: Rêvez grand, Commencez modeste, et Commencez immédiatement!

Idées d’entreprise de Eric Kinoti

J’ai été dans plusieurs petites affaires avant Shades Systems. Mais dans tous les cas, j’ai su identifier des opportunités et les saisir:

Quand j’avais 10 ans, je vendais des bonbons, des gâteaux et du sel à camarades de classe à l’école… Après mon diplôme en gestion d’entreprise, j’avais eu un boulot de caissier dans un hôtel. Au même moment, je réalisais que les hôtels pour touristes nécessitaient constamment  des œufs. C’était une opportunité pour moi.

Je commençais alors à parcourir le Kenya à la recherche des œufs que je livrais aux hôtels. Ensuite, j’ai déménagé à Nairobi ou j’ai saisi une autre opportunité: fournir du lait aux hôtels.

Avec $200 en poche, je commençais mon entreprise de distribution de lait de vache auprès d’une clientèle minutieusement ciblé pour éviter les désagréments des clients mauvais payeurs… À l’époque, je rencontrais beaucoup de monde dans le cadre de mon travail de jour, à la banque et dans celui de mon propre business.

C’est par un hasard que j’ai rencontré, un jour, quelqu’un qui recherchait une tente, un objet dont j’avais lu des tutoriels à propos de la fabrication quelques temps avant. Je me suis alors proposé de la lui fournir. Et j’ai recruté cinq individus pour m’aider à confectionner la tente. C’était une belle expérience qui avait bien payé. Et, réalisant la demande en tentes, je décidais de continuer.

C’est ainsi que Shades Systems vit le jour. J’y plaçais toutes mes économies, environ $600. Quelques années plus tard, grâce à beaucoup d’efforts, Shade Systems a des clients partout dans le continent africain et est l’un des principaux fournisseurs de toutes sortes de tentes, des belvédères et d’autres ornements pour événements. Avec le temps, j’ai créé Alma Tents (une entreprise de location des tentes), Bag Base Kenya Ltd (une manufacture des sacs  et plein d’autres objets à base des déchets générés dans le processus de fabrication des tentes) et Safi Sana Services (un service de nettoyage à domicile).

Lisez aussi les conseils d’Aliko Dangote.

Secrets de Réussite de Eric Kinoti

J’ai vite appris qu’il faut ne faut pas travailler sur plusieurs projets au même moment. Quand j’ai un objectif, je me concentre dessus, jusqu’à aboutissement. Je suis très focalisé. Ensuite, il y a le travail. Je ne m’arrête pas de travailler tant que la tâche n’est pas accomplie.

Enfin, il y a Dieu en qui je me confie beaucoup. Ma journée commence à 4 h du matin en passant du temps avec Dieu. Je suis dans le bureau à 5 h du matin. Je suis poussé par mon désir de réaliser plus, et de faire face à tous les défis qui viennent sur mon chemin.

Difficultés rencontrées par Eric Kinoti

Opérer dans l’industrie manufacturière, qui nécessite beaucoup de capitaux, nous avons rencontré des problèmes de flux de trésorerie. En tant qu’entreprise débutante, gagner la confiance des clients potentiels n’a pas été facile. Nous avons fait beaucoup d’efforts pour donner tort aux sceptiques qui estimaient que nous n’étions pas à la hauteur de la tâche. Nous avons été en mesure de livrer au-delà des attentes des clients et finalement gagné leur confiance.

Nombreux sont les moments où les gens en qui je faisais confiance se sont enfuis avec l’argent et d’autres ont utilisé les idées que je partageais avec eux. En tant qu’entrepreneur écouter plus que vous ne parlez!

J’étais aussi trop rapide dans la prise de décisions, en particulier lorsque le deal était trop bon, et comme on dit, si l’accord est trop bon, pensez y deux fois. Assurez-vous que vous êtes sobre chaque fois que vous prenez une décision.

Mais le pire de mes soucis a été l’obtention de capital. Je suis allé voir un bailleur de fonds et ce fut une idée terrible. J’ai même eu mes affaires aux enchères quand je ne payais pas à temps. Les intérêts se sont élevés à la moitié du prêt que j’avais pris… Je déconseille ceci à quiconque.

Conseils de Eric Kinoti aux futurs entrepreneurs africains

Je pense que les jeunes d’aujourd’hui sont très novateur, mais ont été inhibés parle manque de capital, entre autres. L’ignorance a paralysé les désirs entrepreneuriaux de nombreux jeunes. La plupart ont succombé à la pression de la famille et les amis qui les pressent à trouver un emploi et avoir une vie stable plutôt que de prendre la route difficile de l’entrepreneuriat. L’éducation, à mon avis, devrait au contraire favoriser l’innovation.

Pour réussir, les jeunes doivent prendre le risque… Il ne faut pas attendre d’avoir beaucoup d’argent avant de pouvoir se lancer dans les affaires. Ils faut penser grand, commencer petit et commencer immédiatement.

Aussi, je vois des jeunes jongler d’une idée d’entreprise à une autre, simplement parce qu’ils ont entendu dire que cette idée a d’énormes profits, mais ils ne peuvent pas voir des résultats tangibles dans l’une ou l’autre de ces idées. Vous ne pouvez pas être riche en un jour. Vous devez accepter que l’esprit d’entreprise est un processus…

L’entrepreneuriat est un voyage vers des défis. L’entrepreneur doit être prêt à les relever et non s’en échapper.

Eric Kinoti, le Philanthrope

Après avoir traversé des moments difficiles et beaucoup de défis, mon désir et mon rêve est de motiver et d’encadrer les jeunes entrepreneurs et les start-ups à percer. J’organise des ateliers pour les jeunes entrepreneurs à travers l’Afrique nommé « Boot Camp » d’entrepreneurs avec la participation des grands orateurs de toutes les régions de l’Afrique. A la fin du camping, les entrepreneurs devraient avoir appris beaucoup plus, amélioré leurs réseaux et acquis de grandes connaissances dans la vie des autres entrepreneurs qui réussissent.

Le deuxième projet est nommé Entrepreneurs University Tour destiné à inspirer les étudiants dans les affaires ainsi que de leur donner une plate-forme à la hauteur de leurs idées d’affaires. Je donne la formation, le mentorat et un lien vers les sources de capitaux pour les idées les plus impressionnantes, ensuite les introduire à mon réseau d’amis et associés qui ont un intérêt à aider les entrepreneurs en herbe.

Cet article vous a-t-il inspiré? Je vous prie de laisser un commentaire et de partager les conseils de Eric Kinoti avec vos amis à travers les réseaux sociaux en cliquant un des boutons ci-dessous.

 D’autres lectures intéressantes incluent:  les conseils de James Panaitoles conseils de Mark Essien et ceux de Edward Kinyanjui.

1 réflexion sur “Eric Kinoti fonde 4 entreprises de renom avec $200”

Laisser un commentaire