Exemple et modèle des Profits et Pertes 12 mois

Les informations ci-dessous sont utiles pour comprendre comment modifier le “Modèle des états des résultats” que vous allez télécharger. Alors prenez le temps de lire et comprendre. Pour télécharger votre modèle d’état des résultats prévisionnel, cliquez sur le bouton «Gratuit – Ajouter au panier ci-dessous»

Pour comprendre ce modèle des états des résultats, ainsi que son importance, veuillez lire Business plan: Comment préparer un état des résultats

Instructions pour remplir le modèle des états des résultats

Attention : Ne touchez aux cellules en surbrillance jaune que si vous vous y connaissez en Microsoft Excel. Elles contiennent des formules qui, une fois modifiées, pourraient donner des résultats erronés ou ne pas calculer du tout.

Ce tableau présente plusieurs sections avec leurs sous-sections : Revenus, coûts de marchandises, bénéfices brut, coûts d’exploitation etc. Mais commencez par modifier l’en-tête : Insérez le nom de votre entreprise dans la case appropriée. Puis, saisissez le mois représentant le début de votre année fiscale. Saisissez ceci dans le format 01/01/2017.

Maintenant, vous pouvez modifier le reste de ce modèle des états des résultats.

Revenus

Commencez par renommer les libellés “Catégorie 1, Catégorie 2”, etc. par les noms réels de vos sources de revenus. Si vos revenus viennent d’une seule source, renommez juste le libellé «Catégorie 1». Ensuite, entrez le total de revenus pour chaque catégorie, et pour chaque mois.

La feuille de calcul additionnera les ventes annuelles totales. Dans les colonnes “%”, elle indiquera le pourcentage du total des ventes de chaque catégorie.

Coûts de marchandises

Les coûts de marchandises sont les dépenses directement liées à la production ou à l’achat de vos produits ou services.

Par exemple, les achats de stocks ou de matières premières, ainsi que les salaires (et les charges sociales) des employés directement impliqués dans la production de vos produits/services, sont inclus dans cette catégorie.

Ces dépenses vont généralement de pair avec le volume de production ou de vente.

Le contrôle de ces coûts est la clé de la rentabilité pour la plupart des entreprises. Alors, exécutez cette tâche de vos prévisions avec beaucoup de soin.

Bénéfice brut

Le bénéfice brut est le total des ventes moins le total des coûts de production.

Dans les colonnes “%”, la feuille de calcul affichera le bénéfice brut en% des ventes totales.

Dépenses d’exploitation

Ce sont des dépenses nécessaires qui, cependant, ne sont pas directement liées à la fabrication ou l’achat de vos produits/services. Le loyer, les services publics, le téléphone, les intérêts et les salaires (et charges sociales) des employés de bureau et de direction en sont des exemples.

Changez les noms des catégories de ces dépenses en fonction de votre type d’entreprise et de votre système comptable. Vous devrez peut-être combiner certaines catégories pour rester dans la limite de 20 lignes de la feuille de calcul.

La plupart des charges d’exploitation demeurent raisonnablement fixes, indépendamment des variations du volume des ventes. Certaines, comme les commissions de vente, peuvent varier en fonction des ventes. D’autres, comme les services publics, peuvent varier selon la période de l’année.

Vos projections devraient refléter ces fluctuations. La seule règle est que les projections devraient simuler, aussi proche que possible, la réalité financière.

Dans les colonnes “%”, la feuille de calcul affiche les dépenses d’exploitation en% des ventes totales.

Bénéfice net

La feuille de calcul soustraira les dépenses d’exploitation totales du bénéfice brut pour calculer le bénéfice net.

Dans les colonnes “%”, le bénéfice net apparaîtra en% des ventes totales.

Vous  pouvez maintenant ouvrir votre modèle des états des résultats pour le modifier selon vos besoins.

A votre succès!

Retour haut de page