Comment créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique

Maintenant est le moment propice pour qui désire créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique. Le continent est présenté comme le marché le plus prometteur des produits cosmétiques pour plusieurs décennies à venir. Ainsi que nous l’avons découvert dans cet article, déjà plusieurs africains ont réussi, au cours des dix dernières années, de créer des entreprises fructueuses dans cette industrie en plein essor, et qui rivalisent les grandes firmes occidentales ayant déjà imposé leurs marques sur le continent. Dans cet article, j’explore les notions de base pour  créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique.

Toutes les enquêtes montrent une croissance, au double, du marché des produits cosmétiques en Afrique, au cours des prochaines.  Et pour raisons :

– La société moderne nous impose beaucoup de sacrifices sur notre façon de nous entretenir. Désormais la façon dont nous paraissons et les odeurs que nous dégageons déterminent notre estime dans la société, à l’école ou au lieu de travail, etc. Ce qui fait que des produits de base tels que savon, lait de beauté et déodorant font désormais partie de nos usages quotidiens, et les soins personnels, de nos habitudes de tous les jours.

– La croissance de la population, celle de la classe moyenne et du pouvoir d’achat en Afrique se traduisent par l’augmentation de la demande. Selon cette vidéo réalisée par France 24, la population africaine croit plus vite que celle des autres continents et qu’en 2050, le continent noir sera le plus peuplé de la planète. Et puis, plus de la moitié de cette population est jeune, instruite et de plus en plus prospère. C’est une population bien informée et beaucoup influencée par les tendances occidentales en termes de beauté et de sape. Avec un meilleur pouvoir d’achat l’industrie cosmétique possède là une grande clientèle.

– Les femmes sont les plus grands consommateurs de produits de beauté. En dehors des produits ordinaires comme le savon ou le lait de beauté, elles utilisent, au quotidien, une gamme variée des produits supplémentaires pour leur maquillage. Et, la femme africaine possède aujourd’hui un meilleur pouvoir d’achat, car possédant de meilleurs emplois grâce à une meilleure éducation. Nombreuses bénéficient du support de leurs partenaires ou des parents.

Comment créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique

1- Choisir un segment du marché

Comme dans tout business, il est très important  de réaliser une étude du marché avant de se lancer. Même si dans le cas présent la demande en produits cosmétiques abonde, il est de votre intérêt de choisir et comprendre un segment précis du marché. Une fois vous avez identifié à quel groupe d’individus vous vendrez vos produits, il devient facile de choisir une catégorie de produits à fabriquer et une niche.

a) Segment du marché

Il s’agit ici du groupe d’individus à qui vous comptez vendre les produits de votre fabrication: hommes, femmes, enfants, jeunes, adultes, vieux, riches, pauvres, classe moyenne, etc. Faites des enquêtes pour découvrir les habitudes du groupe choisi, leurs espérances et souhaits en terme de beauté ou de soins corporels. Combien dépensent-ils pour les soins de beauté? Quels sont leurs choix en termes de parfum? Etc.

b) Catégories de produits de beauté

Les produits cosmétiques sont répartis en 5 catégories. Et, en fonction du segment choisi, vous déterminerez le genre de produit à fabriquer. Si par exemple, vous ciblez de vendre vos produits aux hommes, il est évident que vous ne devriez pas produire des rouges à lèvres.

– Produits pour soins de la peau

Cette catégorie regorge tout produit destiné au soin de la peau en général: lait de beauté, lotion, crème de beauté, éclaircissant, anti-rides, anti-acné, tonifiants pour visage, sérums, gommages, masques, etc. C’est la catégorie la plus représentée sur le marché cosmétique, et donc de choix pour créer sa propre marque de cosmétiques en Afriqueà cause du besoin constant que nous avons à vouloir améliorer l’apparence de notre peau. Quand certains se trouvent embarrassés d’abondance d’huile, d’acné, de tâche, de rides sur leur peau, d’autres se plaignent d’une peau trop sèche ou trop sensible. Par conséquent, nous dépensons beaucoup de temps, d’énergie et d’argent à entretenir notre peau.

– Produits de soins capillaires

20% des produits cosmétiques les plus vendus tombent dans cette catégorie qui regorge des shampoings, après shampoing, colorants et décolorants à cheveux, défrisant, produits d’entretien de la chevelure, etc. Si dans le passé les femmes étaient les seules consommatrices de ces produits, de plus en plus d’hommes s’intéressent à l’entretien de leur chevelure.

– Produits de maquillage

Cette catégorie renferme tout produit utilisé pour l’embellissement du visage, des yeux, des lèvres et des ongles. Ce sont les fonds de teint, ombres et fards à paupières et à joues, poudres faciales, les gloss et rouge à lèvres, bases correctrices, mascaras, masques, vernis, dissolvants, etc. Généralement consommés par les femmes, l’utilisation de ces produits connaît une croissance exceptionnelle en Afrique ces dernières années.

– Produits d’hygiène et de toilette

Il s’agit des produits destinés à l’hygiène personnelle tels que: savon de toilette, déodorant, pâte dentifrice, démaquillants, produits pour le nettoyage de la peau, déodorants, produits destinés au rasage, etc.

– Fragrances et parfums

Parfum, eau de toilette, eau de parfum, Cologne font partie des cosmétiques les moins vendus quantitativement; mais les plus profitables. La production des fragrances est l’artère dans cette industrie qui demeure inexploité par les africains.

c) La niche

Il s’agit de la particularité à donner à vos produits.  Dépendamment  des besoins des consommateurs ciblés, vous pouvez choisir de fabriquer des produits naturels ou artificiels, éclaircissant ou bronzants, aux propriétés thérapeutiques (anti rides ou acné par exemple) ou préventives (aux insectes et démangeaisons par exemple). Il y a plusieurs niches à explorer.

2- Trouver ou créer des recettes pour vos produits de beauté

Tous les produits de beauté sont le résultat de recettes. Vous aurez besoin, soit de faire usage de recettes déjà existantes  à trouver sur les sites des fabricants de cosmétiques ou autres bases de données ou encore sur les listes d’ingrédients des produits connus. Si non, vous pouvez créer vos propres recettes. Il peut s’avérer utile de  Créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique avec des recettes originales

En dehors des make-up et quelques produits de soins personnels, les cosmétiques s’obtiennent par mélange d’huiles diverses, de l’eau, des émulsifiants, des actifs (extraits de plantes ou de fruits, huiles essentielles), des adjuvants (permettant d’épaissir et de mieux conserver la préparation) et des additifs (qui colorent ou parfument les soins). Et, par-dessus tout, l’usage de conservateurs est très conseillé.

– Si l’on choisit de créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique avec des recettes originales, il sera nécessaire d’essayer plusieurs mélanges différents; essayer de remplacer tel ingrédient par un autre; tester la consistance, la concentration et la texture de chaque expérience; les modifier si possible. Dans tous les cas, rassurez-vous que vos ingrédients et la forme choisie (gel, lotion, crème, etc.) satisferont votre clientèle ciblée. Il est important d’ouvrir un registre pour noter vos expériences: nommer chaque expérience et en prendre des notes en précisant clairement les proportions des ingrédients (exemple: 1/2 litre d’huile d’olive, 1/4 litre d’huile d’avocat, un verre d’eau distillée, 5 grammes de cire, 3 goûtes d’huile essentielle de menthe, etc.).

La qualité d’une recette, et donc d’un produit dépend de la bonne association d’ingrédients simples et de qualité et non d’une accumulation d’ingrédients qui pousse à une surenchère de consommation.

Il est aussi important de tester vos produits expérimentaux sur vous-mêmes, sur les parents et amis; mais aussi sur des personnes honnêtes capables de vous dire honnêtement ce qu’elles en pensent. Mais le plus important test est  celui de stabilité qui permet de découvrir comment un produit cosmétique se modifie dans des conditions données (température, humidité de l’air, lumière) pendant une période déterminée. Voici un article qui en  dit plus.

3- Fabrication des produits cosmétiques

Deux facteurs sont à tenir en compte minutieusement si l’on veut réussir dans la fabrication des produits de beauté:

L’hygiène est  sans doute le facteur le plus important. Que vous commenciez votre business dans votre cuisine ou dans un laboratoire approprié, veillez à ce que votre lieu de production et vos outils soient d’une extrême propriété et que vos ingrédients soient proprement stockés. Procédez constamment à la stérilisation de vos outils. Utilisez des gants, masques et lunettes pendant la phase de fabrication.

La qualité: N’oubliez pas que la concurrence est de taille dans cette industrie. Et pour sortir la tête de l’eau, vous devrez proposez de produits de bonne qualité. Tout commence par la qualité des ingrédients et celle de l’eau utilisée. Achetez vos ingrédients auprès de fournisseurs crédibles et n’utilisez que l’eau distillée dans vos produits. Établissez des critères de qualité au-dessus du standard et respectez-les.

4- Stratégies de vente

À cause de la concurrence, il vous faut de bonnes stratégies marketing. Dans cette industrie, des éléments marketing de base peuvent vous propulser au-delà de vos attentes. Ce sont: les emballages et l’étiquetage. 50% des consommateurs sont attirés d’abord par ces deux éléments. Cependant des emballages professionnels et luxueux coûtent excessivement chers. Aussi vous faudra-t-il user de beaucoup de tacts dans le choix des emballages pas luxueux mais sautant beaux à l’œil en compensant le côté moins luxueux de votre emballage par un design foudroyant qui, collé à l’emballage suscite l’attraction. Avec un peu de créativité, l’on peut transformer un emballage moche en produit désirable. Enfin, privilégiez des emballages résistants et inodores.

6- Coût de production des cosmétiques

Le budget de démarrage pour créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique varie en fonction de ce que l’on souhaite produire. Si vous désirez lancer une gamme complète de produits, vous devriez prévoir un budget assez important. C’est pourquoi il est conseillé de commencer en se concentrant sur un seul segment du marché, un seul type de produits et une seule niche. De sorte que vous introduisiez de nouveaux produits petit à petit. Christian Ngan, et Victor Rasugu ont  bien compris cette stratégie. Ils ont démarré leurs entreprises avec au maximum $3000.

Pour réduire les coûts de démarrage, ce business à cette particularité qu’il peut être lancé dans le confort de votre cuisine. Cependant, il faudra faire preuve de beaucoup de rigueur hygiénique et dans la distinction des ustensiles de cuisine de ceux prévus pour la production.

2 réflexions sur “Comment créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique”

  1. Amoussa siakou

    Bonjour j’ai beaucoup a apprécié cet article je suis un débutant dans la fabrication des produit cosmétiques de soins corporelles la partir de choix de l’étiquette et la qualité merci pour vos conseils.

Laisser un commentaire